DIU gestion de la ressource en eau

Ressource indispensable à la vie, l'eau est à la fois habitat, aliment, moyen de production, de transport et bien marchand. Sa préservation et sa restauration sont des enjeux actuels majeurs. Les systèmes aquatiques étant tous interconnectés, la connaissance de leur fonctionnement et de leurs interactions est primordiale pour en assurer une gestion efficace.

En Europe, la directive cadre sur l’eau impose aux états membres de l’UE de garantir le bon état écologique des milieux aquatiques et des bassins versants. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire que tous les acteurs de la gestion de l’eau disposent des connaissances les plus récentes issues de la recherche dans ce domaine. C’est l’objectif de ce DIU.

Objectifs

Le DIU a pour objectif d'apporter aux acteurs de la gestion des ressources en eau les compétences indispensables pour avoir une approche intégrée de celle-ci, en lien avec les différentes dimensions qu'elle recouvre.

À l'issue de ce DIU, vous serez en mesure de :

  • identifier et comprendre les processus hydrologiques dans un bassin versant,
  • appréhender la diversité du fonctionnement hydrologique d'un bassin versant selon le contexte géologique, pédologique, climatique, topographique,
  • comprendre le rôle et l'apport de l'hydrologie dans les problématiques relatives à la gestion de la ressource en eau (pollutions diffuses, inondations,...),
  • comprendre le fonctionnement écologique global d'un cours d'eau,
  • diagnostiquer l'état de l'interface eau-sédiment du fond d'un cours d'eau,
  • mesurer la capacité de rétention et la vitesse de dégradation de la matière organique dans un cours d'eau,
  • diagnostiquer la qualité et le rôle du compartiment macrophytique,
  • élaborer un diagnostic fonctionnel d'une rivière pour établir un plan de gestion,
  • évaluer le niveau trophique d'un milieu aquatique,
  • diagnostiquer un processus d'eutrophisation et ses causes,
  • mettre en œuvre les solutions adaptées pour lutter contre l'eutrophisation,
  • délimiter et identifier les fonctionnalités des zones humides et comprendre la problématique d'un point de vue juridique, scientifique et sociologique,
  • estimer la valeur des zones humides,
  • situer la place de la protection des eaux dans le cadre du droit de l'environnement
  • de comprendre les principaux mécanismes juridiques visant à assurer la protection de l’environnement,
  • d’accéder aisément aux différentes ressources, notamment en ligne, pour compléter ses connaissances,
  • de maîtriser la méthodologie propre à résoudre les problèmes spécifiques au droit de l’environnement.

Prérequis

Connaissances de base en écologie aquatique.

Diplôme de niveau Master 1 ou bac + 2 avec 5 années d’expérience professionnelle dans le domaine. 

Modalités pratiques

Le Diplôme inter-universitaire ENVAM est un diplôme cohabilité par les établissements français du consortium ENVAM. Il se compose de cinq modules de formation ENVAM et constitue donc un véritable parcours de formation complet.

Il s'agit d'un diplôme inter universitaire de niveau master, préparé et conçu pour vous par les établissements d'enseignement supérieur français membre du campus ENVAM, qui atteste de compétences de niveau Bac +3 ou 5 selon le DIU suivi dans un domaine de compétences bien précis.

Le DIU ENVAM peut par exemple vous permettre de «colorer» votre parcours professionnel en élargissant vos connaissances dans un domaine particulier de l'environnement (géomatique, gestion de l'eau, paysage, écologie ou encore agro-écologie).

Il peut également compléter un parcours professionnel pour faciliter l'entrée dans des masters des établissements partenaires d'ENVAM via une procédure de Validation d'Acquis d'Expérience (VAE).

L'inscription dans un DIU ENVAM est soumise à l'approbation de la commission pédagogique, qui réunit des enseignants chercheurs et les membres de l'équipe ENVAM. La commission pédagogique valide la pertinence de votre demande et sa cohérence avec votre parcours professionnel et votre projet de formation.

Auteur(s)

  • Christophe CUDENNEC

    Ingénieur agronome, Agrocampus Ouest,

    docteur de l’École nationale supérieure agronomique de Rennes,

    ancien chargé de recherche IRD en Tunisie,

    maître de conférences en hydrologie, UMR Agrocampus / INRA sol, agronomie et spatialisation

  • Nadia DUPONT

    Professeur, Université Rennes 2

  • Jérôme MOLENAT

    Ingénieur génie civil,

    docteur es sciences de la terre de l’Université de Rennes 1,

    chargé de recherches INRA en hydrologie, Agrocampus Ouest, UMR INRA / Agrocampus Rennes sol, agronomie et spatialisation

  • Delphine LATOUR

    Maître de conférence, Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand,

    UFR sciences et technologies, laboratoire micro-organismes : génome, UMR CNRS 6023

  • Laurence HUBERT MOY

    Professeur,
    Université Rennes 2, laboratoire COSTEL UMR 6554 CNRS LETG/IFR 90 CAREN

  • Bernard CLEMENT

    Maître de conférences,
    Université de Rennes 1, laboratoire ECOBIO UMR 6553 (écosystèmes - biodiversité - évolution)

  • Isabelle DOUSSAN

    Chargée de recherche,

    Université de Nice, INRA, Credeco, Gredeg UMR 6227 CNRS

  • Philippe MÉROT

    Directeur de recherche, INRA/Agrocampus Ouest,

    UMR SAS Sol-Agronomie- spatialisation, directeur adjoint de l’institut fédératif de recherche CAREN

  • Arnaud BERNARD DE LAJARTRE

    Maître de conférences en droit public,

    Université d’Angers, formateur au CNFPT Pays-de-la-Loire

  • Patrick DURAND

    Chercheur INRA, Agrocampus Ouest,

    UMR SAS, Sol-Agronomie- spatialisation

  • Jean NABUCET

    Ingénieur d’étude au CNRS,
    Université Rennes 2, Laboratoire COSTEL, UMR 6554

  • Anne CHOQUET

    Docteur en droit, Université de Bretagne Occidentale,

    consultante, chercheur associée au Centre de droit et d’économie de la mer (CEDEM)

  • Betty QUEFFELEC

    Maitre de conférences

    UMR AMURE, Université de Bretagne Occidentale