Caractériser et délimiter une zone humide

Ce module vise à vous fournir les bases juridiques, scientifiques et sociologiques vous permettant de délimiter et caractériser une zone humide, dans le cadre, notamment, de la loi sur l’eau et de la directive cadre eau.

À partir de l’analyse comparée des textes clés, le module se propose de réfléchir à l’élaboration d’une méthode de délimitation et d’apporter les outils néc

Objectifs

À l’issue de ce module, vous serez capable de comprendre la problématique de délimitation des zones humides d’un point de vue juridique, scientifique et sociologique pour :

  • choisir la méthode convenant à une problématique spécifique,
  • identifier et analyser les variables pertinentes,
  • mettre en place une démarche de délimitation.

Démarche pédagogique

Ce module est structuré en deux parties. La formation à distance, basée sur des apports théoriques, exercices et études de cas concrets vous permettra d’acquérir les bases théoriques et pratiques que vous pourrez, dans un second temps, mettre en application sur le terrain, lors du stage réalisé en présentiel.

Prérequis

Niveau d’entrée en formation : diplôme de niveau master dans le domaine des sciences de l’environnement ou de l’aménagement ou cinq ans d’expérience professionnelle dans le domaine.

Contenu pédagogique

Partie 1 - introduction

  • Définition, caractérisation et évaluation fonctionnelle des zones humides et des écosystèmes singuliers et multiples

Partie 2 - définitions

  • Présentation des points de vue juridique et scientifique de la caractérisation des zones humides

Partie 3 - typologies

  • Présentation commentée de différentes typologies et de leur domaine de validité et d’usage
  • Ressources pour caractériser les zones humides
  • Problématique de la délimitation discutée par de nombreux acteurs impliqués dans la gestion de l’eau

Partie 4 - délimitation d’une zone humide

  • Délimitation spatiale d’une zone humide
  • Élaboration d’une démarche opérationnelle

Partie 5 - la démarche de délimitation

  • Les critères de délimitation à deux échelles spatiales : la parcelle et le paysage
  • À l’échelle cadastrale ou de la parcelle, trois critères sont utilisés conjointement : la géomorphie, la végétation et le sol.
  • Au niveau du paysage, la télédétection est utilisée pour définir une démarche de délimitation des zones humides à l’échelle des bassins versants.

Stage de terrain (sous réserve d’un nombre suffisant d’inscrits)

Auteur(s)

  • Laurence HUBERT MOY

    Professeur,
    Université Rennes 2, laboratoire COSTEL UMR 6554 CNRS LETG/IFR 90 CAREN

  • Bernard CLEMENT

    Maître de conférences,
    Université de Rennes 1, laboratoire ECOBIO UMR 6553 (écosystèmes - biodiversité - évolution)

  • Nadia DUPONT

    Professeur, Université Rennes 2

  • Isabelle DOUSSAN

    Chargée de recherche,

    Université de Nice, INRA, Credeco, Gredeg UMR 6227 CNRS