Nouveau module : Exposition aux rayonnements ionisants naturels : cas particulier du radon et risques associés

La réglementation Radon évolue sur l'habitat privé.

 

" Le radon, est la deuxième cause de cancer du poumon en France. La réglementation qui ne visait que les établissements recevant du public, évolue vers une meilleure information dans l'habitat privé" titrait Environnement Magazine dans son article du 24/02/2016.

Il suffit de quelques chiffres pour appréhender la gravité du risque sanitaire du radon. Première source d’exposition de la population française à la radioactivité, il est aussi responsable, selon l’INVS, de 5 à 12 % des décès par cancer du poumon en France, deuxième cause derrière le tabac. En Bretagne ou en Corse, cette proportion dépasse même 20 % ! Le radon est naturellement présent partout en quantités variables. Les sols granitiques ou volcaniques sont les plus favorables à sa formation, mais la configuration des bâtiments et le mode de vie influent également sur sa concentration dans les habitations. Les moyens pour la réduire sont bien connus, mais peu mis en œuvre. L’amélioration de l’étanchéité du sol, par la pose de dalles de béton, et l’installation d’une ventilation, voire la mise en dépression du vide sanitaire, suffisent bien souvent. "

Le campus numérique ENVAM vous propose désormais une formation 100% en ligne intitulée "Exposition aux rayonnements ionisants naturels : cas particulier du radon et risques associés ".

Ce module vise avant tout à acquérir les connaissances de base sur les principales sources de rayonnements naturels dans l’environnement. Une grande partie de cet enseignement est consacrée au radon qui contribue majoritairement à l’exposition des individus aux rayonnements d’origine naturelle.

A l’issue de ce module, vous serez en mesure :

  • d'évaluer une situation de terrain en matière d’impact potentiel radon
  • de mettre en œuvre une procédure de métrologie du radon et de ses descendants
  • d'apprécier les risques sanitaires liés à l’exposition au radon
  • d'appréhender une démarche de radioprotection liée aux expositions d’origine naturelle.

Ce module s'adresse aux ingénieurs des risques, ingénieurs sanitaires, architectes, chargés d'études en environnement, aux ingénieurs des bureaux d'études en géologie, chargés des plans d’aménagement locaux, formateurs en environnement et à toute personne intéressée par la sécurité sanitaire et la gestion des risques.

Les inscriptions sont ouvertes : prochaine session le 17 octobre 2016